5733538853_68497d1e0a
21 mai 2014

Licence 3 Informatique pour l’ISN

L3 info, et pourquoi pas vous ?

5733538853_68497d1e0aDans le cadre de ma formation « continue » pour enseigner l’ISN, j’ai décidé de suivre de mon propre chef une Licence 3 en Informatique. Tout seul comme un grand sans financement, sans décharge horaire, sans aménagement, l’idée m’est venue de David Roche qui avait choisi cette voie une année plutôt. J’en profite donc, maintenant que l’année universitaire est quasiment finie, pour partager mon expérience avec tous les enseignants qui souhaiteraient faire de même. Je me suis donc inscrit en L3 Informatique à distance de l’université de Franche-Comté à Besançon http://ctu.univ-fcomte.fr/

Motivations :

UFR sciences Besançon

UFR sciences Besançon

Mais pourquoi faire me direz-vous ? Pourquoi retourner sur les bancs de la fac, suivre des cours, bucher  et passer des examens stressants ? J’avais déjà suivi une formation longue de qualité dispensée à l’université de Lorraine par l’INRIA Nancy et le LORIA.
Elle se déroulait sur deux ans chaque jeudi après-midi  (voici le programme de cette formation ISN Niveau1 et ISN Niveau2 ). Cette formation universitaire m’avait vraiment remis le pied à l’étrier.  Du coup pourquoi s’arrêter là  ? Et pourquoi ne pas continuer sur cette lancée ? L’idée est de parfaire la formation reçue par une partie théorique enseignée à l’université. Pour peut-être un jour enseigner une discipline informatique au lycée.
À l’issue de ma formation ISN,  nous fûmes plusieurs à vouloir poursuivre en L3 en négociant un arrangement avec l’Université de Lorraine. En effet les mêmes universitaires qui avaient assuré notre formation avaient des responsabilités dans le cursus d’Informatique de la faculté des sciences. Ils nous connaissaient, avaient pu juger de nos compétences (de nos ignorances aussi). Tout ce qu’il fallait c’était des aménagements pour des « étudiants-profs du secondaire », malheureusement ce ne fut pas possible. C’est dommage ! Mais tout n’est pas perdu, il existe plusieurs universités qui proposent du télé-enseignement.
Je me suis dirigé vers l’université de Franche-Comté et son centre de télé-enseignement de Besançon.

Démarches administratives

Perpetuum mobile : GearsLa première étape consiste à candidater sur le site de la ctu, après quoi on vous envoie un lien vers le dossier de candidature en pdf. Les pièces justificatives demandées :

  • Fiche de renseignements à compléter
  • Photocopie de tous les diplômes obtenus depuis le bac
  • Photocopie des relevés de notes concernant le ou les diplômes permettant d’accéder à la licence
  • un CV
  • une lettre de motivation détaillée

Il n’est pas toujours facile de retrouver des relevés de notes de diplômes passés il y a plus de vingt ans. Le dossier cette année-là était à renvoyer avant le 21 juin 2013 mais la date a été exceptionnellement repoussée au 8 juillet 2013.
Sur les pièces du dossier ils sont un peu tatillon. Anecdote amusante :  avec une licence, une maitrise de mathématiques (sans compter capes et agrég) ils m’ont rappelé pour me dire qu’il fallait envoyer les notes du DEUG.  Le seul relevé que je n’avais plus, s’en sont suivi des palabres, etc. finalement je leur ai demandé de faire comme si je n’avais pas de DEUG. Après avoir fait tout cela, on reçoit, fin août, une réponse quant à la candidature.
On recoit un autre dossier : un dossier d’inscription cette fois-ci. À cette occasion j’ai eu une autre tracasserie ubuesque impossible de s’incrire sans numéro INE ( identifiant national étudiant).  Ce numéro est sur tous les relevés de notes mais uniquement après 1996-1997 (cela dépend des universités et de leurs applications de la réforme). Vous avez compris je n’avais pas d’INE et ça m’a pris des semaines à faire accepter ça. J’ai dû faire toutes les vérifications, appeler les services administratifs de mon université d’origine quittée en 1996 et même l’IUFM.  Après avoir tout vérifié j’ai pu demander une immatriculation au registre national des INE et j’ai un INE !

Organisation

La licence 3 est composée de  8 UV,  4 UV pour le semestre S5 et 4 UV pour le semestre S6. Cette L3 est aménagée on suit donc un semestre par année universitaire. Ce qui permet aux étudiants qui travaillent de préparer plus sereinement les examens.
Une L3 correspond à 60 crédits les ECTS, à Besançon chaque UV « rapporte » 7.5 ECTS.
Vous devrez vous acquitter des droits d’inscription 188.10€ en licence plus 44.25 € par UV

Concrètement une fois inscrit, on reçoit l’accès à l’ENT et à une plateforme d’e-learning en l’occurrence Moodle. Pour chaque UV choisie on a des cours en pdf (on peut choisir l’option papier mais il faut payer un supplément) et des exercices et leurs corrigés. On doit dans la mesure du possible faire et rendre trois devoirs, que les enseignants corrigent et évaluent.  Pour chaque UV on a un forum pour poser des questions aux enseignants mais aussi s’entraider. Les forums sont vraiment un plus pour bien comprendre les notions.
Par contre, je regrette un peu l’absence de cours vidéo de type MOOC. C’est dommage car ce serait vraiment un argument supplémentaire pour suivre cette licence. Entendre un cours puis se référer au poly aiderait vraiment à la compréhension. D’autre part lorsqu’on a des corrigés des exercices on a une version finale sans véritable cheminement intellectuel qui mène à cette solution, ce qu’un exercice corrigé en vidéo permettrait d’appréhender. Sans ça et pour être un peu mauvaise langue c’est comme si vous « séchiez » un cours à la Fac et que vous rattrapiez le cours et les exercices sur un ou une camarade. Heureusement  que les forums permettent un lien direct avec l’enseignant et que les étudiants s’entraident.

Les contenus

Les contenus sont largement abordables avec un bon bagage scientifique. Avoir un profil de « matheux » est un avantage indéniable. La plupart des UV demandent un travail régulier : suivre le parcours pédagogique semaine n –>chapitre p,  faire les exercices de tant à tant,  jeter un coup d’œil et participer aux forums.  C’est assez raisonnable en temps et c’est surtout compatible avec un service complet de prof.

  • Premier Semestre : année 1
    • MOP méthodes et outils de la programmation
      cours de programmation le langage support à cette UV est C++ (Pas de diffusion de sujet à la demande du corps enseignant)
    • BD Base de données
      modèle relationnelle, algèbre relationnelle, langage SQL et normalisation SGBD support de cette UV ORACLE (Pas de diffusion de sujet à la demande du corps enseignant)
    • AMSI Analyse et modélisation des systèmes informatiques
      l’antique méthode MERISE (MCD modèle conceptuel de données MLD modèle logique de données MCT MOT) Sujet Examen AMSI Mai 2014 L3 informatique ( lien supprimé suite à la demande du corps enseignant du CTU )
    • MF Méthodes Formelles
      logique des propositions, déductions et démonstrations, calcul des prédicats, lambda-calcul (un peu), vérification et inférence de types. Sujet Examen MF Mai 2014 L3 informatique ( lien supprimé suite à la demande du corps enseignant du CTU)
  • Deuxième Semestre : année 2
    • ASI Architecture des systèmes informatiques
    • SR Système et Réseau
    • LW Langage du Web
    • TLSP Théorie des Langages, Sémantique et Preuve